Etre un livre

octobre 2003

etre-un-livre--Emmanuel-Veneau--Tenir-un-livre-.jpg

Être un livre, pour qu’on me tienne à bout de bras,
qu’on m’effleure en tournant mes pages,
qu’on me dévore des yeux en essayant de me déchiffrer, m’interpréter, me traduire.

Être le livre auprès duquel on se réfugie quand on va mal,
celui qu’on aime reprendre quand on va bien.

Être un livre pour, chaque jour, être sous des yeux,
reposer sur des mains,
rester dans un esprit,
nicher dans un coeur…

Publicités