Tonio Kröger / Thomas MANN

  • Car le bonheur n’est pas d’être aimé : il n’y a qu’une satisfaction de vanité mêlée de dégout. Le bonheur est d’aimer et peut-être d’attraper ça et là de petits instants où l’on a l’illusion d’être proche de la personne aimée. Il suivit le chemin qu’il devait suivre (…) et s’il fit fausse route, c’est que pour certains êtres il n’existe pas de chemin approprié.
  • Recommencer depuis le commencement ? Mais cela ne servirait de rien. Ce serait de nouveau pareil – tout ce qui est arrivé arriverait encore.
  • J’admire ceux qui, pleins de fierté et de froideur, s’aventurent sur le chemin qui conduit à la beauté grandiose et démoniaque et qui méprisent « les hommes » mais je ne les envie pas. Car si quelque chose est capable de faire d’un homme de lettres un poète, c’est bien cet amour que je ressens pour ce qui est humain, vivant et normal. Toute chaleur, toute bonté, tout humour, viennent de là et il me semble presque que de cet amour il est écrit que sans lui, celui-là même qui parlerait toutes les langues des hommes et des anges, n’est qu’un airain qui résonne et une cymbale qui retentit.

Acheter « Tonio Kröger »

Publicités

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s