Le tunnel / Ernesto SABATO

  • Je sens que vous serez quelque chose d’essentiel pour ce que j’ai à faire, bien que la raison m’en échappe encore.
  • Toute notre vie ne serait-elle qu’une suite de cris anonymes dans un désert d’astres indifférents ?
  • Vivre consiste à se faire de futurs souvenirs.
  • Malgré tout, l’homme est si attaché à ce qui existe qu’il préfère finalement supporter son imperfection et la douleur que lui cause sa laideur, plutôt quue d’annihiler la fantasmagorie par un acte de volonté propre.

Acheter « Le tunnel »

Publicités

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s