Lyrics, by U2

u2.jpg

  • In my dreams, I was drowning my sorrows
    But my sorrows, they learn to swimm
    Dans mes rêves, je noyais mes peines
    Mais mes peines ont appris à nager
    (Until the end of the world, 1991)
  • I will note forsake the colours that you bring
    But the nights you filled with fireworks, they left you with nothing
    I am still enchanted by the lights you brought to me
    I still listen through your ears, and through your eyes I can see
    Je n’abandonnerai pas les couleurs que tu portes
    Les nuits que tu remplis d’étincelles t’ont laissées sans rien
    Je suis encore enchanté par les lumières que tu m’apportes
    J’écoute toujours par tes oreilles, et par tes yeux je peux voir
    (Stuck in a moment you can’t get of, 2000)
  • Did I ask too much,
    More than a lot ?
    You gave me nothing,
    Now it’s all I got.
    Ai-je trop demandé,
    Plus qu’il ne fallait ?
    Tu ne m’as rien donné,
    Maintenant c’est tout ce que j’ai. (One, 1991)
  • One day you’ll look back
    And you’ll see where you were held
    How by this love while you could stand there
    And no move on this moment, follow this feeling
    Un jour tu regarderas en arrière
    Et tu verras où tu étais tenue
    Comment tu pouvais tenir debout par cet amour
    Et aucun mouvement sur le moment, suivre ce sentiment (Mysterious Ways, 1991)
  • My hands are tied,
    My body bruised, she’s got me with
    Nothing left to win and nothing else to loose
    And you give yourself away
    Mes mains sont liées
    Mon corps brisé, elle m’a laissé
    Sans rien à gagner ni rien d’autre à perdre
    Et tu t’abandonnes (With or without you, 1987)
  • Home… hard to know what it is if you’ve never had one
    Home… I can’t say where it is but I know I’m going home
    That’s where the hurt is
    And I know it aches
    And your heart it breaks
    And you can only take so much
    Walk on…
    Leave it behind
    You’ve got to leave it behind
    All that you fashion, all that you make
    All that you build, all that you break
    All tha you measure, all that you steal
    All this you can leave behind
    Chez soi… Difficile de savoir ce que c’est si tu n’en as jamais eu
    Chez moi… Je ne sais pas où c’est mais je sais que je rentre chez moi
    C’est là qu’est ma blessure
    Et je sais que ça fait mal
    A quel point ça brise ton coeur
    Et tu ne peux pas en encaisser plus
    Alors continue de marcher
    Et laisse ça derrière
    Tu dois laisser tout ça derrière toi
    Tout ce que tu crées, tout ce que tu fais
    Tout ce que tu construis, tout ce que tu casses
    Tout ce que tu mesures, tout ce que tu voles
    Tout ce que tu peux laisser derrière toi (Walk On, 2000)
  • Three o’clock in the morning
    It’s quiet, there’s no one around
    Just the bang and the clatter
    As an angel runs to ground
    Just the bang and the clatter
    As an angel hits the ground
    Trois heures du mat
    Tout est calme, il n’y a personne
    Juste le bang et le cliquetis
    Lorsqu’un ange tombe
    Juste le bang et le cliquetis
    Lorsqu’un ange tombe vers le sol
    Juste le bang et le clinquetis

    Lorsqu’un ange heurte le sol. (Stay (Faraway ! So close), 1993)
  • What you don’t have, you don’t need it now
    What you don’t know, you can’t feel somhow
    Ce que tu n’as pas, tu n’en as pas besoin pour l’instant
    Ce que tu ne sais pas, tu ne peux le sentir d’une façon ou d’une autre (Beautiful Day, 2000)
  • The more you know the less you feel
    Some prays for others steal
    Blessings are not just for the ones who kneel… luckily
    Plus tu sais moins tu ressens
    Certains prient pour d’autres qui volent
    Les bénédictions ne sont pas juste pour ceux qui s’agenouillent… heureusement (City of blinding lights, 2004)
  • Would you deny for others
    What you demand for yourself ?
    Veux-tu refuser aux autres
    Ce que tu exiges pour toi-même ? (Crumbs from your table, 2004)
  • See the sun rise over her skin
    Don’t change it
    See the sunrise over her skin
    Dawn changes everything
    Vois comme le soleil se levant sur sa peau

    Ne la change pas.
    Vois le soleil se lever sur sa peau
    L’aube change tout (Heartland, 1989)
  • The songs are in your eyes
    I see them when you smile
    Les chansons sont dans tes yeux
    Je les vois quand tu souris (Miracle drug, 2004)
  • I know that we don’t talk
    I’m sick of it all
    Can you hear me when I
    Sing, you’re the reason I sing
    You’re the reason why the opera is in me
    Where are we now ?
    I’ve got to let you know
    A house still doesn’t make a home
    Don’t leave me here alone
    Je sais qu’on ne parlait pas
    J’en ai marre de tout ça
    Peux tu m’entendre quand je
    Chante, tu es la raison pour laquelle je chante
    Tu es la raison pour laquelle l’opéra est en moi
    Où en sommes-nous maintenant ?
    Je dois te dire
    Qu’une maison ne suffit pas à faire un foyer
    Ne me laisse pas là tout seul (Sometimes you can’t make it on your own, 2004)
Publicités