Chroniques de l’oiseau à ressort / Haruki MURAKAMI

  • Quantité de choses ne tiennent aucun compte des taux de probabilité.
  • Quelqu’un appelait au secours. D’une voix qui n’en était pas une. Avec des mots qui n’en étaient pas.
  • Le fonds d’un puits ressemble au fond de la mer. Les choses y sont soumises à une telle pression qu’elles demeurent immobiles sous leur forme primitive. Le temps a beau passer, rien ne change.
  • La plupart des gens, à quelques exceptions près, traversent la vie persuadés que l’existence et le monde doivent être logiques et consistants (…). Mais moi, je trouve que ça n’explique rien.
  •  As-tu déjà regardé l’ombre de tes larmes ? Ce n’est pas une ombre ordinaire, ça n’a rien à voir. C’est une ombre venue exprès pour nos coeurs d’un autre monde lointain.

Acheter « Chroniques de l’oiseau à ressort »

Publicités