[Tag] Un livre avec…

Je voulais faire un point d’étape sur mon projet de 3ème roman qui est sur le feu, mais j’ai décidé de le reporter à la semaine prochaine. Le billet est en train de mijoter, mais je peux déjà vous dire que j’attaque la réécriture du chapitre 4. En attendant, j’ai été taggée par Anne-Cerise Luzy, auteur de la série L’Opale de Feu (que je vous recommande ainsi qu’à vos ados !) pour ce tag, auquel je réponds bien volontiers.

C’est le 2ème tag auquel je participe et je trouve que c’est une bonne occasion de prendre du recul sur ses lectures (un « tag » est une sorte de chaîne sur les blogs et/ou les réseaux sociaux dans lequel on répond à des questions avant d’inviter un autre blogueur ou contact à faire de même). Cette semaine il s’agit du tag « citez un livre avec… », en expliquant son choix, évidemment. C’est parti !

*Les liens marqués d’une étoile (*) sont affiliés : si vous achetez via ce lien, je touche quelques centimes de commission et ça ne vous coûte pas plus cher…

Le meilleur personnage masculin

Brouillon du chapitre 5 des Frères Karamazov
Brouillon du chapitre 5 des Frères Karamazov (source Wikipédia)

Pas facile pour commencer ! Pour changer de Beaumarchais et son Figaro qui me font de l’oeil 😉 , je vais dire Aliocha, l’un des Frères Karamazov de Dostoievski*, car c’est le personnage masculin qui m’a le plus intriguée, avec son statut ambivalent, son mystère, sa fragilité et sa force de caractère tout à la fois.

Le meilleur personnage féminin

67888_backdrop_scale_1280xautoLà j’ai moins d’hésitation : ce sera Scarlett O’Hara, dans Autant en emporte le vent*.

Parce qu’elle est culottée et insupportable, mais forte et déterminée aussi. J’ai toujours aimé lire et relire ce roman, même s’il y a à redire sur une certaine vision de la société, ça reste un chef d’oeuvre, à mes yeux.

Le plus gros fou rire

Vu que je ne lis pas forcément beaucoup de livres « marrants », ce n’est pas évident pour moi. Je vais puiser dans mes souvenirs de jeunesse et citer L’Histoire de France vue par San-Antonio*… parce que c’est sacrément bien vu (et c’est vrai, je me souviens avoir bien rigolé en le lisant).

Une bonne dose d’humour

C’est l’occasion d’un hommage : Comment voyager avec un saumon*, d’Umberto Eco et son inénarrable Projet pour une Université d’Insignifiance Comparée (et notamment le département de tétrapilectomie ou science qui permet de couper les cheveux en quatre) 🙂 .

Le meilleur univers magique

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-photo-524ad16a194cc

Je ne vais pas être très originale : ça sera JRR Tolkien, mais plutôt Bilbo le Hobbit* que Le seigneur des anneaux. Ce fut ma vraie incursion dans la fantasy et quasi la seule, j’ai essayé de lire d’autres livres dans ce genre mais ils me sont tous tombés des mains… Allez savoir pourquoi ?

Un voyage dans une autre dimension

20031_aj_m_1831

Je ne me souviens pas avoir lu de science-fiction donc ça va être difficile… Mais en prenant « une autre dimension » au sens large, je cite les excellentes Histoires extraordinaires* d’Edgar Allan Poe (tentez l’expérience, l’ebook est dans le domaine public, donc gratuit !).

J’ai lu ces nouvelles fantastiques étant jeune mais je ne me lasse pas d’y jeter un oeil de temps temps. Ma préférée : Morella.

Le pouvoir de faire rêver

Je pense à Carlos Ruiz Zafon dont j’aime les ambiances et l’écriture, mais quel roman choisir ? Honneur au premier découvert : L’ombre du vent*. En plus d’être une déclaration d’amour au livre et à la lecture, c’est une très belle histoire d’amour, doublée d’une réflexion sur le passage à l’âge adulte.

L’histoire d’amour la plus torride

Pas évident… Ce sera Mes nuits sont plus belles que vos jours*, de Raphaële Billetdoux.

La plus belle histoire d’amour

Histoire de ne pas citer Roméo et Juliette, je vais choisir Orgueil et préjugés* de Jane Austen. ça me fait penser qu’il faudrait que je le relise, d’ailleurs !

J’aurais également pu citer Angélique, marquise des anges* d’Anne Golon et aussi La Bougainvillée*  de Fanny Deschamps.

La plus belle fin

J’aurais bien cité encore Autant en emporte le vent, mais je vais faire un effort et citer un autre livre : Le rêve*, d’Emile Zola, roman méconnu de la série des Rougon-Macquart mais la dernière scène est de toute beauté (je ne vous en dis pas plus car c’est aussi dans le domaine public en ebook, donc gratuit : essayez !).ler25c325aavezolacouv

Une fin triste

Les liaisons dangereuses*, de Choderlos de Laclos. En plus d’être un chef d’oeuvre de la littérature, c’est une très belle histoire d’amour (qui finit mal, donc).

Pour finir ce tag, je propose à trois personnes de jouer : Elef Day, Azel Bury (même si je l’ai déjà taggée la dernière fois !) et Marièke Poulat. A la semaine prochaine !

Publicités

2 réflexions sur “[Tag] Un livre avec…

  1. azelbury 24 février 2016 / 23 h 14 min

    c’est drôlement dur ces questions !!! va fallour que je réfléchisse ! 😀

    J'aime

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s