En octobre, « Petite mouette » en promo et prépa Nanowrimo :)

Un billet court cette semaine, pour vous annoncer que mon quatrième roman Petite mouette est en promo du mois du 4 au 31 octobre (en version numérique). Pour acheter c’est là : http://amzn.to/2drvIqB (lien affilié).

promo-du-mois-amazon

Ceux qui me suivent sur Facebook et Twitter le savent déjà, ainsi que les abonnés à mon infolettre (et si vous n’êtes pas abonné-e à l’un ou à l’autre, suivez les liens !).

Ce troisième roman connait un succès qui m’étonne moi-même : avec ses 700 ventes (en numérique) il a presque dépassé Oraison pour une île (qui est à 730). Les retours sont plutôt positifs envers cette histoire pas facile de prime abord… mais je ne vous en dis pas plus !

En revanche, il y a peu de commentaires au regard du nombre de ventes, alors si vous avez envie de donner votre avis, n’hésitez pas (mais sans dévoiler la fin, hein, sinon ça gâche tout ! 😉 ). Pour commenter, c’est là aussi !

Mes projets pour octobre

Ces jours-ci, je suis en train de terminer la réécriture de mon quatrième roman sur Brocéliande (le dernier chapitre et l’épilogue passent à la moulinette ce soir). D’ici la semaine prochaine, je pense envoyer cette deuxième mouture en bêta-lecture chez une petite dizaine de volontaires. Je suis aussi en train de lui chercher un titre (vous pouvez déjà voter là si vous voulez, je ferai un article spécifique dans le courant du mois !) et ma super graphiste-maquettiste est en train de fignoler une couverture digne de la magnifique photo de Phillipe Manguin, photographe brocéliandais (restez connectés, je vous la dévoilerai bientôt !).

nanowrimo_2016_webbadge_participantPendant ce temps, je vais attaquer la préparation du NaNoWriMo 2016 qui démarrera le 1er novembre. Ce challenge très sympathique consiste à écrire un roman d’au moins 50 000 mots en un mois (entre le 1er et le 30 novembre). On ne gagne rien si ce n’est la satisfaction d’avoir été au bout, c’est un peu comme un marathon où l’important c’est de finir !

L’année dernière le Nano m’avait permis d’écrire le premier jet du roman sur Brocéliande. Cette année, je me suis fixée comme objectif de commencer le premier jet de la suite du Vent des Lumières. Commencer car le premier tome totalisait un peu plus de 100 000 mots soit 2 Nanos : j’envisage donc de poursuivre mon écriture en décembre et janvier.

 

Publicités