En novembre, le mois du NaNoWriMo

Cette fin octobre est bien chargée pour moi (heureusement que j’ai une semaine de vacances !) entre la finalisation de mon quatrième roman et la préparation du NaNoWriMo (un challenge d’écriture qui dure tout le mois de novembre). Je vous en dis plus tout de suite !

Petite mouette en route vers le papier

1005-ventesD’abord, satisfaction : mon troisième roman Petite mouette vient de dépasser les 1000 ventes en numérique, en quatre mois presque tout rond (il a été publié le 19 juin 2016). Je suis assez estomaquée par ce succès inattendu mais je suis super fière. Normalement, ce palier va lui faire intégrer le programme « En route vers le papier » de Librinova, qui va se mettre en quête d’un éditeur traditionnel pour ce roman (comme pour Le vent des Lumières).

Projet Brocéliande : c’est presque fini !

Ensuite, mon quatrième roman, « Projet Brocéliande » est en phase finale de bêta-lecture et à en croire les premiers retours, c’est plutôt positif 🙂 . En novembre je vais donc mener de front les ultimes corrections pour publier le roman avant début décembre.

La couverture est déjà quasi-prête, il ne lui manque plus que le titre (mais je pense qu’on l’a trouvé, j’attends confirmation de mes bêta-lecteurs), j’ai réalisé la vidéo de présentation, les fichiers sont presque prêts pour être envoyés à Librinova et Createspace pour la publication : bref je suis plutôt bien avancée, et c’est tant mieux car le mois de novembre va être consacré à un autre gros projet.

Le NaNoWriMo pour la suite du Vent des Lumières

nanowrimo_2016_webbadge_participantEn effet, en novembre, quelques milliers d’écrivains et scribouillards en tout genre se rassemblent (virtuellement et parfois physiquement !) dans le cadre d’un challenge qui s’appelle le NaNoWriMo. Cet acronyme est la contraction de National Novel Writing Month (en français : Mois national de l’écriture de roman). Le but est simple : écrire 50.000 mots en un mois, entre le 1er et le 30 novembre, soit une moyenne de 1667 mots par jour. Chaque jour, on doit valider sur le site du challenge le nombre de mots écrits. Qu’est-ce qu’on gagne ? Rien du tout ! 🙂 Si ce n’est la satisfaction d’être allé au bout et un joli diplôme. Mais le fait de se fixer un objectif quotidien et mensuel est une motivation supplémentaire et je dois dire que, l’an dernier, elle m’avait permis d’arriver au bout du premier jet du Projet Brocéliande.

20161023_172030_rue-du-moulinPour cette année, je me suis fixée comme objectif d’écrire le premier jet de la suite des aventures d’Eléonore dans Le vent des Lumières. Au départ, ce roman devait être un « one shot » mais sous la pression massive de mes lecteurs (haha), j’ai décidé de lui donner une suite. Je suis donc en train de (re)compulser ma documentation pour bâtir un plan et être prête pour le 1er novembre.

Pour cette préparation, je dois dire que les articles de Marièke de l’excellent blog Mécanismes d’Histoires m’ont bien aidée, notamment dans la phase synopsis. En effet, pour la première fois depuis… euh 20 ans (oups !), je pars de rien. Pour le Projet Brocéliande, l’année dernière, mon début de roman était déjà écrit et mes 3 premiers romans étaient des réécritures de textes écrits lorsque j’étais plus jeune. Ici je pars complètement dans l’inconnu, mais c’est un test aussi : suis-je encore capable d’écrire des histoires ? Réponse fin novembre ! 🙂

Et vous, est-ce que vous comptez participer au Nano ?

 

Publicités