Oraison pour une île

Pour acheter…

Format numérique 2,99 €

Format papier 9 €

  • Sur Amazon
  • Directement auprès de l’auteur (prévoir les frais de port en sus).

Pub Opui2-1

Le résumé

Couv Oraison pour une ile

En pleine crise existentielle, Caroline échoue son mal-être sur une île bretonne, quelque part entre ciel et mer : Bréhat. Sur cette île – pas déserte, mais presque – Cordélia, la propriétaire de la maison d’hôte qui accueille Caroline, lui réapprend à vivre, avec douceur et bienveillance.

Ce fragile équilibre que Caroline essaie de retrouver va être soudain bouleversé avec l’arrivée de Joshua, jeune homme énigmatique et mystérieux, à la personnalité ambivalente. Il n’a rien à lui offrir… et pourtant c’est peut-être tout ce qu’elle a.

Dans cet ouvrage court et intense, qui fait délibérément le choix de l’émotion et des sentiments, les paysages et l’ambiance de Bréhat sont magnifiés par une écriture poétique, imagée, émouvante. Loin d’être une romance traditionnelle, ce roman vous entraînera vers un chemin auquel vous ne vous attendez peut-être pas… Oserez-vous vous y perdre ?

« Une écriture pleine d’élégance et d’émotion… »

« La poésie des mots rend bien l’impression d’envoûtement qui saisit le promeneur dans ce lieu hors du temps. »

« Ce roman fait partie de ceux qui laissent en nous une empreinte, comme un souvenir réconfortant… »

Oraison pour une île a reçu le 1er prix ex-aequo du concours #osezlapublication en 2015 de Librinova/Draftquest.

Teaser

Les chroniques

L’avis des lecteurs

9 janvier 2017. J’ai commencé par lire « les ombres de Brocéliande » une histoire qui m’a littéralement bouleversée. J’ai donc rapidement acheté « oraison pour une ile » et je suis à nouveau scotchée par la plume de Lynda Guillemaud. L’histoire est une fois de plus, belle et envoutante. Les paysages sont très bien décrits. Et quelle poésie !!!!! Avant de connaître cette auteure je ne lisais que de la Fantasy. sans doute à cause d’une mauvaise expérience avec le contemporain. Je suis à nouveau réconciliée avec ce genre littéraire grâce au talent de Lynda Guillemaud. Il me reste petite mouette à découvrir mais je suis sûre de ne pas être déçue. Je n’ai pas résisté à la tentation de lire les premières pages (vous savez comme les enfants, lorsqu’ils cherchent la fève dans leur part de galette) 🙂

Découverte originale de l’ile de Bréhat. Pour entrer dans ce joli récit d’un amour impossible, il faut laisser de côté son esprit cartésien et se laisser porter par la petite musique en mode mineur de Lynda Guillemaud. L’héroine de ce court roman, Caroline, se réfugie sur l’île de Brehat pour faire le point sur sa vie. Mais qu’est ce qui a bien pu conduire cette jeune femme à être hantée par de si noirs cauchemars que la mort lui apparait finalement comme une issue cohérente ? L’auteur entretient le mystère sur les raisons profondes de ce mal-être et en ce qui me concerne, j’aurais aimé en savoir plus sur ce qui a conduit Caroline à nourrir ces noirs desseins. Certes elle n’était peut être pas épanouie dans son travail et son compagnon ne devait pas lui apporter ce qu’elle pouvait légitimement attendre d’une vie de couple, mais quand même …Ne sait-elle pas que la perfection n’existe pas en ce bas monde ? C’est peut-être cette exigence qui la conduit à rencontrer Joshua ce trop beau jeune homme qui se distingue par un art photographie élaboré et qui vient régulièrement se ressourcer à Brehat où il entretient des relations très amicales avec Cordelia qui tient une pension de famille sur l’île et qui héberge Caroline. Les deux jeunes gens étaient faits pour se rencontrer…mais pas pour se marier et avoir beaucoup d’enfants… Ce qui m’a charmée dans ce roman, c’est la description quasi amoureuse de l’île de Bréhat, terre préservée en dehors du temps, avec sa beauté sauvage quasiment inviolée. La plume de Lynda Guillemaud se fait lyrique quand elle parle de ces paysages magnifiques qu’elle connaît bien et ses descriptions précises enchantent le lecteur comme s’il tournait les pages d’un livre d’art. Même si on peut supposer raisonnablement qu’aucune rencontre surnaturelle ne nous y attendra, comment ne pas avoir envie de découvrir ces lieux magiques parfaitement illustrés par la belle photo de couverture. La Bretagne a la chance de disposer d’un patrimoine culturel et touristique exceptionnel et merci à Lynda Guillemaud de nous le faire découvrir avec tant d’originalité. Client Amazon

Une couverture qui donne envie de vacances, et une histoire rafraîchissante… quoi de mieux pour partir en voyage ? Ne vous attendez pas à lire une romance traditionnelle, car cela n’est pas le cas ici. Un exil sur une île pour échapper au suicide, un décor paradisiaque qui en ferait rêver plus d’un pour lequel nous n’avons aucun mal à nous imaginer les moindre recoins grâce à la plume de l’auteur qui nous en parle d’une manière que l’on a l’impression de nous-même nous y trouver. Mais l’auteur laisse également une part à notre imagination, à nous d’en faire notre propre paradis.
Des personnages attachants que l’on a du mal de quitter en tournant la dernière page.
Quand je lis que ce livre est premier ex-aequo sur un concours, eh bien je ne suis franchement pas étonnée. Non seulement l’auteur nous entraîne dans un univers auquel nous ne nous attendons pas, mais son écriture est telle que nous sommes dans la poésie et dans l’attachement, mais la fluidité également car les pages se laissent tourner sans que l’on ne voit le temps qui passe. »Oraison pour une île » fait partie de ces livres que je prend plaisir à lire et relire.
Brigitte

Si vous aimez voyager autour de votre chambre, lisez ce roman dont les descriptions léchées (par la mer omniprésente) vous transporteront dans cette île merveilleuse, où je rêvais d’aller depuis longtemps. La poésie des mots rend bien l’impression d’envoûtement qui saisit le promeneur dans ce lieu hors du temps (dans tous les sens du terme, durée et climat). Quant à l’histoire d’amour, elle réserve une surprise de taille. Mais après tout, il ne faut pas être surpris de rencontrer ce type de personnages dans un paradis terrestre. A lieu sublime, amour sublime ! Corinne

J’ai beaucoup aimé ce roman: il y plane un doux sentiment d’éternité. Il est question de ce lien passionnel qui noue deux destins. La jeune femme mélancolique trouve, comme seul échappatoire au suicide, un exil sur une île merveilleuse : Bréhat. Là-bas, elle est accueillie par son double mature : une veuve américaine veille, sur l’île, les statues devenues mortuaires et figées de son époux. Deux visages jumeaux d’une solitude au Féminin qui recherchent une âme sœur. Elles attendent un signe presque un miracle. Et paraît un homme christique : prêt à aimer mais sans qu’on ne le touche : « Caroline, malgré elle, malgré lui, caressait du doigt son ambivalence, effleurait son cœur intouchable »… L’écriture poétique dévoile les arcanes de l’amour fusionnel et inconditionnel. Elle détaille les exultations des âmes et explore les souffrances de ceux qui s’ennuient de ne plus faire qu’un en s’aimant. Mais c’est à cet instant que tout bascule… Je me suis sentie bercée par cette écriture pleine d’élégance et d’émotions. Meuse

J’ai bien aimé le dépaysement, la fluidité de l’écriture, séduite même par ce style descriptif de ressentis. Ce roman vous emporte dans la mesure où vous ne recherchez pas l’action car tout se passe très lentement. Pour l’apprécier, lâchez-vous, détendez-vous et laissez-vous emporter par les atmosphères très bien décrites et puis, il y a un côté irrationnel que, personnellement, j’ai beaucoup apprécié. Je vous encourage à lire cet ouvrage et je vous en recommande l’achat. Jacquie

Dès l’ouverture de la première page du livre, je me suis retrouvée littéralement aspirée par l’histoire. Voyage sur une île que je ne connaissais pas avec des personnages plus qu’attachants…une histoire à vous couper le souffle…Un livre à lire. Je le recommande vivement ! Client Amazon

Un roman « fleur bleue », on pourrait le croire. Pour tous ceux, comme moi, qui ne le sont pas ou pas trop, ne vous arrêtez pas à cette éventuelle impression. Le style et la narration font que vous êtes à Bréhat, sur ces magnifiques iles bretonnes et la manière dont l’auteure nous amène à suivre ses personnages, aussi « tordus » qu’attachants, fait qu’on à vraiment du mal à lâcher le livre avant la fin. Et pour ce qui est de l’histoire… alors là… accrochez-vous et laissez vous embarquer, c’est super cool. Françoise

J’ai passé un moment bien agréable à lire ce joli roman, à la plume douce et poétique. J’ai ressenti l’adoration de l’auteure pour cette île dans ses superbes descriptions qui nous plongent dans ce décor enchanteur. J’avoue que je m’attendais à une romance plutôt « classique » donc j’ai été assez étonnée par la tournure de l’histoire qui traite finalement d’un amour mystique. Pour moi, cette surprise fût agréable car cela me change de mes romances habituelles. Lynda Guillemaud a réussi à m’emmener vers un chemin auquel je ne m’attendais pas, un récit mystique, poétique et spirituel. Je salue grandement cet effet de surprise alors laissez-vous tenter vous aussi ! Readinglovetime

Lynda Guillemaud nous emmène dans un univers à la description parfaite! Elle crée avec tant de précision une ambiance autour du lieu où se déroule l’intrigue, que nous, lecteur, nous trouvons transportés à cet endroit, magique en lui même. Je ne sais pas si ce lieu existe vraiment tel qu’il est décrit, mais le roman laisse l’impression que je m’y suis rendu, et que j’ai bu un thé, derriere une fenêtre recouverte par la pluie, en me perdant dans la contemplation de la mer au bord des falaises. J’ai vraiment apprécié la mise en avant de tous les instants ! Les Days

Oraison pour une île est une oeuvre rafraichissante : une belle histoire d’amour sur fond de paysage paradisiaque. Pendant les quelques heures que vous occupera cette lecture, le monde et ses horreurs n’existeront plus. Seul l’humanité dans ce qu’elle a de plus beau vous occupera et cette évasion est plus qu’appréciable en ces jours troubles. Client Amazon

Émotion. Attendrissement. Poésie. Amour. Dans cet ouvrage court et intense, Lynda Guillemaud met en mot de façon puissamment évocatrice la rencontre de deux êtres. Se sont-ils cherchés ? Se sont-ils trouvés ? Comment ne pas être touché par cette histoire si forte et simple à la fois ? J’ai savouré cette oeuvre comme on déguste une boisson chaude réconfortante. C’est une lecture à découvrir ! Cédric

Pour avoir lu deux fois « Oraison pour un île » je témoigne que ce n’est pas par hasard que son auteur gagne tous les concours. Le résultat est que vous ne quittez plus le livre tant qu’il n’est pas fini. Cette histoire m’a fait passer un très bon moment. Dans ce livre, j’ai appris l’importance de l’arène, du lieu dans lequel le roman se situe, depuis je ne rêve plus que de rejoindre Bréhat ! C’est pourquoi sans hésiter, j’ai tout de suite acheté « le vent des Lumières » du même auteur. Je ne l’ai pas encore lu, mais je suis certaine de ne pas être déçue. Dominique

Oraison pour une île nous embarque dans une histoire émouvante, poétique, captivante, sur une île (fantastique !), avec des personnages tellement attachants qu’ils nous accompagnent longtemps. Ce livre fait partie de ceux que l’on n’oublie pas et qui laissent en nous une empreinte, comme un souvenir réconfortant. La plume de l’auteure est à la fois délicate et experte et saura vous emporter sur son île, pour votre plus grand plaisir ! Ysalyne

Un récit mystique dans un cadre de rêve: l’île de Bréhat au nord de la Bretagne. L’auteur parvient à nous immerger par ses descriptions d’une grande justesse. Après « le vent des lumières », c’est un autre genre mais aussi plaisant. Je recommande. Kristof59

Enregistrer